Better than chocolate

Ici, on a le droit de lécher son assiette :P

Comment bruncher à 9 autour d’une table pour 4 octobre 30, 2007

Filed under: Racine & légume — enflammee @ 3:02

# C’est seulement au dernier moment, qu’on s’est aperçu que dimanche 21 (octobre) , nous serions 10 autour de la table. Mon record pour un brunch ! Pas de panique, j’ai préparé une marmite de soupe pour tout une tribu. Et heureusement que la table se rallonge…

Potage Courge sans nom...

}} Potage Courge Non-Identifiée et Pomme de Terre à Purée

Pour 10 bruncheurs. Préparation et cuisson : inconnu, à faire la veille.

:: 1 Courge qui a patienté 2 semaines sur la coupe à fruit avant de passer dans la marmite

:: 6-8 grosses Pomme de Terre à purée

:: eau chaude (à la bouilloire, ça va plus vite)

:: 3-4 bouillon-cubes (au choix), nombre à déterminer selon la quantité d’eau.
:: 4 càs d’huile d’argan ou de sésame (y’a pas que l’huile d’olive dans la vie !)

:: 1 bonne cs de gingembre en poudre

:: grosse sel, poivre

· une grande cocotte · un couteau bien aiguisé · une force herculéenne · un mixer plongeant

> Eliminer la tige de la courge sans nom. Détailler-la en 6 gros morceaux, épépiner-la. Eplucher les pommes de terre, les laver puis les couper en morceaux. Déposer les légumes dans la marmite et recouvrir d’eau chaude. Ajouter les cubes de bouillon et le gingembre. Cuire à petit frémissement jusqu’à que les morceaux s’évanouissent.

> Verser l’huile puis mixer à la texture désirée. Rectifier l’assaisonnement. Servir chaud.

·

Observation 1 : Après la cuisson de la courge non-identifié, j’ai aperçu que la peau était fine, j’ai préféré ne pas éplucher.

Observation 2 : Ceci est une base. On peut la déguster telle quelle ou bien l’agrémenter d’un chouia de crème/de gruyère rapée/de pépin de courge décortiqué/de crouton etc… Ou comme moi, d’une bonne pincée de piment d’Espelette.

Observation 3 : Finalement, ça aurait été mieux si je remplaçais l’éternel bouillon-cube par un bouquet garni, du sel et des épices.

*****

Menu brunch du dimanche 21 Octobre

Soupe de Courge non Identifiée :: Empanadas feuilletés :: Tiramisù

·

EDIT : Je viens d’identifier la courge. C’est une Butternut !

Publicités
 

Comment fidéliser ses amis ;) octobre 21, 2007

Filed under: Plume,Racine & légume — enflammee @ 5:13

# Oups ! J’ai laissé en friche ce blog… Ces derniers jours, je me suis pas vraiment mise à table ou alors j’ai oublié… Samedi 20 octobre midi, j’ai reçu des amis à déjeuner. Comme tous les samedi midi. Message à eux : vous êtes perpétuellement les bienvenus !

Poulet aux deux champignons

}} Poulet aux deux champignons

Pour 3 convives et la sorcière à la (s)patule* magique. Préparation : 10 mn. Cuisson : 15-20 mn.

:: 2 Escalopes généreuses de poulet ou 3 petits

:: 8 Champignons parfumés

:: 3 Champignons noirs

:: 1 Oignon ou 2 Echalotes

:: 3 gousses d’Ail

:: 1 Poivron ou 1/2 boite de Bambou ou bien 1 bonne poignée de Pousse de Soja (et pourquoi pas un peu des trois)

:: 2 càc bombées de Fécule de Fleur de Maïs ou de Pomme de terre/de Tapioca

:: 4 càs de Sauce Maggi (à défaut de la sauce Soja)

:: 1/2 càc de Gingembre en poudre

:: 1 càc de Paprika

:: 2 càs d’huile végétale (Pépin de raisin, tournesol ou arachide)

:: 1 verre d’eau (soit 20 cl)

:: feuilles de basilic/coriandre/persil (au choix)

:: Poivre du moulin

· Une grande pœle ou mieux un (vrai) wok · un bon couteau · une (s)patule magique · un couvercle ·

> Dans un bol, réhydrater les champignons en les couvrant d’eau chaude.

> Détailler les escalopes de poulets en lamelle. Si ils sont longs les couper en deux. Les réserver dans une assiette creuse, puis saupoudrer de fécule de fleur de maïs. Bien les amalgamer à l’aide de vos doigts splendidement manucurés. Mais allez-y, ne faites pas la chochotte ! 😉

> Eplucher et émincer l’oignon/les échalotes et les gousses d’ail. Couper le poivron en morceaux. Egoutter les champignons, les couper en 3-4.

> Chauffer la pœle à feu vif, verser l’huile et faire colorer les lamelles de poulet. Faire adoucir le feu, ajouter les légumes, un verre d’eau, la sauce Maggi, le gingembre en poudre, le poivre et le paprika. Bien mélanger à l’aide de la (s)patule. Couvrir. Remuer de temps à autre. Si la sauce épaissit, détendre avec un demi verre d’eau. Dès que les poivrons s’attendrissent, c’est prêt !

> Dresser sur un plat, parsemer de feuille d’herbe aromatique. Servir sans attendre accompagner de riz nature. Ah que c’est terriblement délicieux ! Grâce à la fécule de fleur de maïs, le poulet reste tendre et la sauce est légère.

* J’ai un problème à articuler le mot «spatule». Souvent, je le prononce sans le «s» et ça fait rire tout le monde.