Better than chocolate

Ici, on a le droit de lécher son assiette :P

Tapas de Crevettes à l’ail et au piment d’Espelette novembre 29, 2007

Filed under: Ecaille — enflammee @ 4:19

# Mardi soir, mes invités se sont littéralement jetés dessus. C’est délicieux, c’est gras et l’ail confit est terrible. Et de plus, pas compliquer à faire. Il suffit de 4 ingrédients seulement. Je n’ai pas préciser les quantités car j’ai dosé au pif mais surtout j’ai fait avec ce que j’avais.

Tapas

}} Tapas de Crevettes à l’ail et au piment d’Espelette

Préparation : très long ou très rapide.

:: crevettes cuites

:: des gousses d’ail (autant que vous aimez)

:: piment d’Espelette en poudre

:: huile d’olive

> Décortiquer les crevettes ou bien les acheter tout prêt.

> Eplucher les gousses d’ail, les dégermer et les émincer finement.

> Chauffer une petite poële à feu doux. Verser de l’huile d’olive, ayez la main lourde. Il faut que les crevettes en soient immergées.

> Ajouter les crevettes. Les faire revenir doucement. Puis répartir les gousses d’ail émincées et saupoudrer de quelques pincées de piment d’Espelette. Dès que l’ail se confit. C’est prêt.

> Prévoir des piques en bois et des tranches de pain pour saucer l’huile aromatisée. Ahhh c’est le summum du plaisir !!

Publicités
 

Muffins aux framboises et au chocolat blanc novembre 15, 2007

Filed under: Douceur — enflammee @ 6:04

# Qui veut un muffin ???

Ben, y’en a plus 😛

Aller, je vais être sympa, je vous livre la recette IN-RA-TA-BLE !!

Pour cette recette, j’utilise comme instrument de mesure un verre à moutarde (ou un gobelet standard) soit 20 cl. Car il n’y avait jamais de verre mesureur dans la cuisine de mes parents et je me suis toujours débrouillée sans.

Au départ, je pensais que faire une fournée de muffin aller me rendre ma vie de gourmande compliquée. Mais c’est tout CONG ! C’est verser un mélange liquide à un mélange poudre. Et hop au four !

Le Voleur de Muffin a frappé !!

}} Muffin aux framboises et au chocolat blanc

Pour 12 muffins « moyen ». 25 mn de cuisson.

Pour le mélange poudre :

:: 2 verres de farine

:: 3 cs de sucre

:: 1 pincée de sel

:: 1 sachet de levure chimique

:: 1 tablette de chocolat blanc (soit 100gr )

:: 1 barquette de framboises

Pour le mélange mouillé :

:: 1/2 verre d’huile végétale neutre (pépin de raisin)

:: 1 verre de lait (20 cl)

:: 1 œuf

· un verre à moutarde ou un gobelet standart (20 cl) · deux jattes · un grand couteau bien aiguisé · une planche à découper · moule à muffin (25 mn de cuisson) ou moule à cake (1h de cuisson)

> Préchauffer le four à 180°.

> Avec un grand couteau (qui fait peur en passant), concasser la tablette de chocolat blanc en pépite. Réserver-les.

> Dans le premier saladier, rassembler la farine, le sucre, le sel et la levure. Bien homogénéiser l’ensemble. Y verser les pépites de chocolat blanc, les framboises. Bien les enrober de ce mélange poudre. Puis faire un puit.

> Dans le second saladier, battre l’oeuf avec l’huile et le lait. Ensuite le répandre dans le premier saladier. Mélanger en soulevant. Si la pâte est gramuleuse, ne pas tenter de la lisser. Car lors de la cuisson, les muffins ne seront pas aussi gonflés. Donc Vive les Grumeaux !!

> Les mettre dans les moules. En route pour 25 mn, à surveiller.

… Mais c’est pas beau, ça ??

Fournée de Muffin

 

Bacon Cheese Burger au Poivre novembre 11, 2007

Filed under: Chair,Racine & légume — enflammee @ 6:27

# La dernière fois que j’ai croqué dans un burger (d’une chaîne), ça m’a rappelé pourquoi je n’aimais pas ça… Le steack était trop invisible donc trop cuit. La viande, je l’aime bien imposante et bien sanguinolente.
Pour 4 personnes, j’ai prévu 6oo gr de viande de bœuf hachée 1oo% muscle, achetée chez le boucher. J’ai été énormément surprise par le prix 10,90 € le kilo, nettement moins chère qu’au supermarché du coin (près de 13 € le kilo) mais dont cette dernière est grasse et pas recommandée pour être mangée cru ou saignante.

Photo par Thomas. Comme il n’aime pas le fromage, ce burger est un Bacon Burger au Poivre.

Bacon Burger sans cheese de Thomas

}} Bacon-Cheese Burger au Poivre

Ingrédients par personne.

:: 1 pain (sésame) hamburger grand format

:: 1 steack haché (6oo gr divisé en 4, puis formé en boule)

:: 1 feuille de salade croquante

:: quelque feuille de roquette

:: 1 tranche de tomate

:: quelque rondelle d’oignon

:: 2 tranches de bacon ou lard

:: viande de bœuf hachée

:: sauce mayo avec autant de poivre que vous pouvez supporter !!

:: 1 tranche de cheddar améliorée (vous voyez, les fromages carrés sous emballage plastique individuel ??)

> Préchauffer le four à 180 °. Donner des couleurs aux pains sésame.

> Griller les tranches de lard ou de bacon.

> Penser à sortir les pains du four. Sur le pain inférieur, tartiner de sauce au poivre, ensuite placer une feuille de salade, une tranche de tomate,des feuilles de roquette, des rondelles d’oignons, les deux tranches de bacon.

> Dans une poele à feu vif, verser une lichette d’huile. Poser une boule de steack puis à l’aide de la (s)patule, aplatir le viande à la largeur du pain (viser au pif). Normalement, cela donne un steack rond irrégulier. Puis la retourner, poser dessus la tranche de fromage. Laisser poursuivre la cuisson selon votre goût.

> Déposer le steack sur la garniture du pain inférieur. Terminer en mettant la partie supérieur. Déguster sans attendre avec un rouge corsé et des patatoes maison.

 

Escalopes de poulet miel-moutarde novembre 10, 2007

Filed under: Plume — enflammee @ 5:46

# Plat prêt en moins de 30 minutes, délicieux à deux comme à plusieurs.

Mmmmmhhhhh !!!!

}} Escalopes de poulet à la moutarde

Pour un tête-à-tête (soit 2 personnes). Cuisson : 20-25 min.

:: 2 escalopes de poulet

:: 2 cs de moutarde ( dont une à l’ancienne)

:: 10 cl de crème (fraiche ou liquide mais surtout pas alléger* ! )

:: 1 gros champignon de Paris (ou 2 petits) émincé

:: 1 oignon (ou 2 échalotes) émincé

:: 2 cc de miel « toute fleur »

:: 1 fond d’eau

:: huile végétale

:: 1 noix de beurre (20 gr)

:: Poivre

· une poêle ·

> Poser la poêle à feu vif, répandre une lichette d’huile et glisser une noix de beurre. Faire dorer les escalopes de poulet. Puis les réserver de côté.

> Dans cette même poêle, baisser le feu et faire suer le champignon et l’oignon émincés en ajoutant un fond d’eau. Couvrir quelques instant (5 mn). Verser la crème, la moutarde et le miel. Poivrer. Bien mélanger le tout. Rajouter les escalopes pour continuer leur cuisson, couvrir.

> Laisser terminer encore 8 min.

> Servir avec un riz pilaf et un rouge corsé. Miam !!

* Pas de compromis. Soit on en mange pas, soit on en mange raisonnablement. Mais on ne remplace pas par de light, beurk !

 

Tarte dite « à la norvégienne » novembre 8, 2007

Filed under: Ecaille,Racine & légume — enflammee @ 1:39

# Un mariage réussit du saumon et d’un légume de saison.

Un mardi soir entre copines

}} Tarte au saumon fumé & au brocolis « à la norvégienne »

Pour 4 copines ou 6 petites faims.

:: 1 pâte feuilletée ou brisée (au choix)

:: 200 gr de saumon fumé

:: 1 brocoli

:: 2 œufs

:: 10 cl crème

:: 10 cl de lait

:: 1 poignée de fromage râpé

:: sel, poivre, muscade

· deux moules à tarte (un grand et un petit) · papier d’alu ou sulfu · une jatte ou un petit saladier ·

> Séparer en multitude de petits bouquets le brocoli. Les cuire à l’eau bouillante additionnée d’une pincée de bicarbonate.

> Préchauffer le four à 180 °. Précuisson du fond de tarte. Etaler la pâte dans le moule (le grand), piquer-la de plusieurs coup de fourchette, recouvrir de papier d’alu puis poser le second moule (le petit). Enfourner pour 15 mn. Bien sûr, on peut utiliser des haricots ou du riz.

> Vérifier la cuisson des brocolis. Les égoutter. Couper le saumon en lanière.

> Réunir dans une jatte, les œufs (un à un), la crème, le lait, sel, poivre, une pincée de muscade. Bien mélanger le tout. Ajouter le saumon, délicatement le brocoli et la poignée de fromage.

> Sortir le fond de tarte précuit, enlever avec soin (de ne pas vous bruler) le petit moule, ensuite le papier d’alu (qui colle un peu). Y verser la préparation, bien répartir et réenfourner pour 40 mn toujours à 180 °.

 

Comment imiter (presque) sa mère novembre 1, 2007

Filed under: Chair,Racine & légume — enflammee @ 12:54

# « Lok-lak ! » Ma mère le prononce comme en marchant avec une paire de tong (claquette). J’ai mis 25 ans à savoir que ce plat que tout le monde adore se prononçait Lok-Lak, de façon très plat et bien lourd. Mais je n’ai pas fait tilt tout de suite. C’était dans un resto chinois entre amies, d’un coup de baguette, je chipe dans le plat de ma copine. C’était un bœuf Looook-laaak. Je me suis ensuite exclamée : « mais je sais le faire !!! ». Sauf que je n’ai pas héritée le coup de pœle de ma mère.

bœuf lok-lak

} Salade de Bœuf Lok-lak à ma façon (c’est-à-dire « sans faire sauter la viande »)

Pour 4 convives. 1 heure de marinade. Quelque minute de cuisson.

:: 2 tranches de bœuf tendre de 150 g chacune

:: 2 cc de sucre semoule

:: 3cs de nuoc nam ou sauce soja

:: Poivre

:: 1 gousse d’ail

:: quelque feuille de salade

:: 2 tomates

:: 1/2 concombre

:: 1 oignon

:: 1 citron vert

·une assiette creuse · un couteau bien affuté · une pœle · un plat· une planche à découper ·

> Une heure avant· Faire la marinade : Dans une assiette creuse, saupoudrer de sucre et de poivre chacune de face de la viande· Ensuite arroser de nuoc-nam (à défaut de la sauce soja qui donne une autre saveur intéressante au plat)· Eplucher l’ail puis l’émincer finement· Ajouter à la marinade· Recouvrir de film plastique, réserver au frais·

> Quelque minute avant de passer à table, dresser sur le plat, les feuilles de salade, les tranches de concombre ainsi que celles des tomates, l’oignon émincé·

> Chauffer une grande pœle ou un wok à feu vif· Faire saisir les viandes de deux faces. L’opération prend quelque minute. Puis les déposer sur la planche à découper, à l’aide d’un couteau, trancher-les en lamelle et les placer sur le plat de salade.

> Sur la pœle, rallumer doucement le feu, verser la marinade, décoller les sucs et répandre le jus de citron. Eteindre. Puis arroser ce jus sur le bœuf.

> Servir sans plus attendre accompagner de riz nature.