Better than chocolate

Ici, on a le droit de lécher son assiette :P

Comment imiter (presque) sa mère novembre 1, 2007

Filed under: Chair,Racine & légume — enflammee @ 12:54

# « Lok-lak ! » Ma mère le prononce comme en marchant avec une paire de tong (claquette). J’ai mis 25 ans à savoir que ce plat que tout le monde adore se prononçait Lok-Lak, de façon très plat et bien lourd. Mais je n’ai pas fait tilt tout de suite. C’était dans un resto chinois entre amies, d’un coup de baguette, je chipe dans le plat de ma copine. C’était un bœuf Looook-laaak. Je me suis ensuite exclamée : « mais je sais le faire !!! ». Sauf que je n’ai pas héritée le coup de pœle de ma mère.

bœuf lok-lak

} Salade de Bœuf Lok-lak à ma façon (c’est-à-dire « sans faire sauter la viande »)

Pour 4 convives. 1 heure de marinade. Quelque minute de cuisson.

:: 2 tranches de bœuf tendre de 150 g chacune

:: 2 cc de sucre semoule

:: 3cs de nuoc nam ou sauce soja

:: Poivre

:: 1 gousse d’ail

:: quelque feuille de salade

:: 2 tomates

:: 1/2 concombre

:: 1 oignon

:: 1 citron vert

·une assiette creuse · un couteau bien affuté · une pœle · un plat· une planche à découper ·

> Une heure avant· Faire la marinade : Dans une assiette creuse, saupoudrer de sucre et de poivre chacune de face de la viande· Ensuite arroser de nuoc-nam (à défaut de la sauce soja qui donne une autre saveur intéressante au plat)· Eplucher l’ail puis l’émincer finement· Ajouter à la marinade· Recouvrir de film plastique, réserver au frais·

> Quelque minute avant de passer à table, dresser sur le plat, les feuilles de salade, les tranches de concombre ainsi que celles des tomates, l’oignon émincé·

> Chauffer une grande pœle ou un wok à feu vif· Faire saisir les viandes de deux faces. L’opération prend quelque minute. Puis les déposer sur la planche à découper, à l’aide d’un couteau, trancher-les en lamelle et les placer sur le plat de salade.

> Sur la pœle, rallumer doucement le feu, verser la marinade, décoller les sucs et répandre le jus de citron. Eteindre. Puis arroser ce jus sur le bœuf.

> Servir sans plus attendre accompagner de riz nature.

Publicités
 

4 Responses to “Comment imiter (presque) sa mère”

  1. Catounette Says:

    MMMaouuuuu ! je m’en lèche les moustaches + les coussinets !

  2. mimosa Says:

    la viande bien rouge avec des saveurs asiatiques, tu me fais envie là!

  3. houedanou Says:

    Miam

  4. cath Says:

    Sympathique ce …Lok-Lak ! A essayer


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s