Better than chocolate

Ici, on a le droit de lécher son assiette :P

Ceci n’est pas un cake raté mars 20, 2008

Filed under: De l'oreille à la bouche,Douceur,Pulpeux — enflammee @ 9:33
Ceci est une photo d’un cake raté  
À chaque fois que je fais une tentative de cake, il se trouve à l’issue de la cuisson, plat comme une planche à pain. Alors que je fais de mieux en mieux les muffins. Et pourtant, même en suivant minutieusement la recette, donc sans oublier un ingrédient, ce cake est un demi-échec. Oui, un demi (il en faut un peu pour on ego), car la cuisson a réussit. Pour moi un beau  cake, il faut qu’il gonfle, voire qu’il explose. Admirer la cata :
 
la photo d'un cake ratéVoyez le résultat !!
 
Ceci est un cake citron-pavot de Papilles et Pupilles. Malgré son manque de souffle, c’était une pure tuerie.  
 

Potage de fanes de radis au boursin mars 18, 2008

Filed under: Lacté,Racine & légume — enflammee @ 10:30
À ceux qui n’aiment pas jeter  
# Tout est bon dans le radis… Même les fanes !! Et je comprends pourquoi souvent leur destin se résume vers la poubelle : on ne sais pas si cette verdure est comestible. Et pourtant, simplement en les cuisinant en soupe. Les fanes se montrent délicieuses et trouveront une place dans tous les carnets de recette. 

Velouté de fanes de radis au Boursin
}} Potage de fanes de radis au Boursin
Pour 2 personnes. Préparation : 5 min. Cuisson : 15 min. 
  • les fanes d’une botte de radis
  • 2 bonnes pommes de terre pelées, coupées en morceaux
  • 1 bonne noix de beurre
  • 2-3 cs de Boursin (ou sous-marque)
  • 60 cl d’eau
  • sel, poivre
À prévoir : une petite casserole · un mixer plongeant ·
 
1· Séparer les fanes des racines et jetez ces dernières à la poubelle. Nan, je déconne 🙂 Bien lavez les fanes afin de débarrasser de la terre.
2· Dans une cocotte, faire fondre le beurre, faire revenir les morceaux de pomme de terre et les fanes durant quelque temps. Verser l’eau. Laisser compoter doucement une dizaine de minute.
3. Au bout de ce temps, répandre le boursin. Mixer. Rectifier l’assaisonnement.
4· Servir sans attendre avec des croûtons. Hummmm !!!!
 

 

Les beaux esprits se rencontrent mars 11, 2008

Filed under: Ego — enflammee @ 7:00
Flo m’a demandée de résumer mes 1o associations de goûts qui me viennent subitement se bousculer dans cette chaîne. À moi donc :
  • Citron et graines de Pavot : superbe association dans un cake.
  • Pâte de coing et fromage : un classique.
  • Chips et café au lait sucré : non, je n’ai pas honte. 
  • fraise et basilic : sorbet au basilic, je précise. Ça change de la menthe.
  • carotte-râpée et graine de sésame : le petit détail qui change tout.
  • Burger-maison et coup de rouge : tant que les fast-foods ne servent pas de vin, je continue de manger les burgers chez moi.
  • Clémentine et chocolat : la seule association agrume-choco que j’apprécie. Sinon, orange-choco -> Beurk !!
  • Perrier-Citron : ce que je commande au Café.
  • charcutaille (du boucher d’à côté) et cornichon : bien sûr avec du bon pain aux céréales, du beurre et un verre de vin.
  • Toast de pain d’épice et purée de céleri (avec une tranche de bacon grillée) : Pour un apéro so chic !
Voili, voiloù !!
 
Je passe la main à kinenveu !! 🙂 
 

Quasi-Tajine de Gallinacé épicé et trio de légumes confits mars 1, 2008

Filed under: Plume,Précieuse pincée,Racine & légume — enflammee @ 10:05

Entretien avec…  J’ai enfin trouvé deux maîtres pour les chatons (voir la note qui précède). Au lieu de seulement passer voir les adorables boules de pouals, j’ai préféré de prendre le temps de parler/discuter autour d’un repas avec les élu(e)s. 
Il me manque de trouver un troisième maître. 
  
}} Quasi-Tajine de Gallinacé épicé et trio de légumes confits

Pour largement 5 personnes (qui se sont resservies). Cuisson : 1 h. 

  • une belle bête en morceaux, soit un poulet fermier
  • 1 oignon en dès
  • 2 gousses d’ail émincées
  • 4 à 6 carottes
  • 1 verre de petits pois (frais ou surgelé)
  • 1 boite de petits cœurs d’artichauts
  • 1 boite de tomates concassées (à remplacer par des tomates fraîches en saison)
  • 1 verre d’eau (2o cl)
  • 1 bouillon cube de poule
  • 2 cs d’huile végétale
  • 1 cc de Curcuma en poudre
  • 1/2 cc de Gingembre en poudre
  • 1 cc de Paprika
  • quelque bon tour de moulin à poivre noir
  • 2 clous de Girofle
  • 1 cc de Coriandre en grain
  • 1 feuille de Laurier
  • 1 bâton de cannelle (ou 1 cc en poudre)
  • 2 petits piments séchés
  • 2 pincées de Muscade
1· Dans une cocotte, faire revenir l’oignon et l’ail dans l’huile. Ajouter tous les épices et la feuille de laurier. Ensuite y faire colorer les morceaux de poulet, durant 1o mn. Verser la boite de concassée de tomate et l’eau, laisser mijoter sur feu doux 2o mn en veillant à remuer de temps en temps. 
 
2· Éplucher les carottes, couper les extrémités et détailler en rondelles épaisses. Écosser les petits pois. Égoutter la boîte de petits cœur d’artichauts.
 
3·  Les 2o mn écoulées, ajouter les carottes et les petits pois dans la cocotte.
 
4· Cinq minutes avant la fin, répandre délicatement les artichauts. 
 
5· Servir le plat avec de la semoule moyenne ou du riz nature. Parait-il que la tajine se mange exclusivement avec du pain ?! Mais c’est tellement meilleure avec de la semoule !!!
 

Tous les chatons ont été adoptés février 26, 2008

Filed under: Ailleurs — enflammee @ 9:39

  

 

Salade de vermicelle de soja au thon… Inavouable février 25, 2008

Filed under: Ecaille,Fourchette ou baguettes ??,Inavouable — enflammee @ 10:44
Euh, hé bien… Je vous rassure, euh… Je ne sers jamais ce qui va suivre à mes invités. Mais quoi donc ? Euh, c’est une de mes recettes inavouables… Généralement improvisée.
 

Inavouable

}} Salade de vermicelle de soja au thon, version inavouable
Pour deux personnes en fin de semaine.  Préparation : rapide.
  • une boite de salade de thon dont la date limite approche dangereusement
  • un demi-paquet de vermicelle de soja 
·
1· Immerger les vermicelles de soja dans l’eau à température ambiante durant 3o minutes. Ensuite, bien les essorer dans une passoire. Les couper en 3 à l’aide d’un ciseaux. Porter à ébullition une casserole d’eau. Cuire les vermicelles quelques secondes. Puis les essorer dans une passoire et les rafraîchir sous un filet d’eau froide. Les essorer encore
2· Ouvrir la boite de salade de thon. Facile ! Mélanger les deux ingrédients vedettes dans une petit saladier ou jatte. Réajuster l’assaisonnement.
3· Servir sans plus attendre. 

 

Dîner de célibataire février 20, 2008

Filed under: Chair,Lacté,Racine & légume — enflammee @ 1:09
Hier soir  Duo de jambon de pays et demi-mont-d’or fondant sur patates à l’eau, 
 

Je me suis tellement régalée que je n’ai pu savouré seulement la moitié de mon repas. 
Mes yeux étaient plus grands que mon petit ventre.